Accueil > Mettre en page > Texte + image : créez un tandem

Texte + image : créez un tandem

Dans notre monde actuel, on sait l’omniprésence (omnipotence presque) de l’image. Même dans notre mobile, le texte est réduit à la portion congrue (SMS = message court), alors que grâce à (smart)phone on peut faire des photos et des  vidéos à foison.  Le développement des sites comme Youtube, entre autres, est là pour prouver la main mise des images (fixes ou animées) sur notre environnement.

Martin Lindstrom dit, lui-même, dans « Brand Sense » que 86 % des informations que nous recevons sont visuelles.

Mais l’image, seule, peut être une catastrophe dans un message.

L’image peut en effet susciter une mauvaise interprétation ou pas d’interprétation du tout. Elle  peut aussi être différemment perçue, comprise et toujours interprétée, selon les facteurs qui influencent la personne.

Comment interprétez-vous cette image ?

anker beddingSans légende, sans « copy », cette image  donne libre cours  à toutes les interprétations
(il s’agit d’une annonce d’ Anker Bedding)  .

Nous sommes en effet influencés par la situation, le moment précis au cours duquel nous sommes soumis aux informations données par l’image (le matin, l’hiver, chez soi, à l’étranger).

Nous influencent bien sûr également : nos liens sociaux (famille, amis), notre culture, notre individualité (profession, style de vie, sensibilité, vécu…), notre religion, nos croyances.  En un mot : notre environnement (inter)agit sur nous.

Grâce au texte, stoppez net la foultitude d’interprétations que permet une image

Un texte (qui peut être une simple légende), FIXE, ANCRE le sens de l’image. Le texte réduit considérablement le champ  des interprétations : il n’en propose qu’une seule. Il constitue une répétition par rapport aux informations données par l’image.  Le texte ne fait qu’une chose, mais il la fait à la perfection : appuyer le message en le répétant sous une autre forme. Et qui dit répétition dit mémorisation.

Ne dédaignez pas le texte. Soignez-le. Cajolez-le. Mettez-le sur le même plan que l’image. Donnez-lui la valeur qu’il mérite.  Pour les raisons que je viens de donner.

Dans la pratique, soignez vos légendes de photos et d’illustrations. Vous éviterez de mauvaises interprétations.
Une catastrophe pour un message commercial.  Car privées de légendes et de contexte,  les images (photos, dessins) quittent leur statut d’illustration de pub. pour entrer dans celui des œuvres étranges, magnifiques, poétiques.

A RETENIR :
un texte ancre le sens de l’image.
Doit former un tandem avec l’image.
Et inversement

ancre

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks